Un Afghan à Paris

ISBN : 979 10 90 119 918

  • Date de parution :
  • Format : 140/20,5
  • Reliure : brochée avec rabats
  • Nombre de pages : 120
  • Prix public : 15 €



Mahmud Nasimi a quitté l’Afghanistan en 2013 laissant derrière lui un pays en guerre, son pays, sa famille et ses amis. Arrivé à Paris en 2017, il a dû affronter à nouveau la vie de « réfugié », les nuits dans la rue, la solitude, le désespoir.

Il ne parlait pas le français, ou si peu, et un jour ses pas l’ont porté au cimetière du Père Lachaise. Là, « il a fait connaissance avec un glorieux peuple de l’ombre », il s’est fait des amis, Balzac, Proust, Eluard… Il a feuilleté leurs romans, leurs poèmes, en a recopié des phrases, en a appris d’autres par cœur.

Dans cette langue qu’il a faite sienne, il a bâti ce récit où s’entremêlent bonheur et douleur, où il évoque les meurtrissures d’une vie, ses rêves et ses espoirs, dans une langue poétique aux images venues d’ailleurs.

 

Préface d’Ayyam Sureau

Auteurs :

Mahmud Nasimi

Mahmud Nasimi, réfugié à Paris, a écrit son premier livre en collaboration avec Anabelle Rihoux De loin j’aperçois mon pays, dans lequel il raconte son épopée migratoire de Kaboul à l’Europe, entre 2013 et 2015.